dolciarchitectes

+ INFOS

CONCOURS MALLEY CENTRE

2011 – Prilly (VD)

L'imbrication des deux espaces urbains majeurs – la place urbaine et le parc – et de deux volumétries de bâti différenciées illustrent le design urbain du projet. La grande densité du bâti est équilibrée par l'extension du parc du Gazomètre, porteur de l'identité du lieu, et la création de l aplace urbaine, nouvelle centralité pour le quartier. La mise en forme opère sur plusieurs aspects : une variation du dimensionnement des bâtiments en plan et en coupe définissant une silhouette lisible de l'ensemble ; la connexion des deux pôles par un réseau viaire nord-sud alternées avec des veines végétales s'échappant du cordon boisé existant. Avec l'idée du parc habité, le projet fait cohabiter deux matérialisations de reconversion, l'une par le minéral et l'autre par le végétal. Le traitement paysager confirme l'idée directrice, en infiltrant le minéral via les cheminements de la place au parc, et le végétal du cordon boisé jusqu'à la place.

X

CONCOURS MALLEY CENTRE

2011 – Prilly (VD)

L'imbrication des deux espaces urbains majeurs – la place urbaine et le parc – et de deux volumétries de bâti différenciées illustrent le design urbain du projet. La grande densité du bâti est équilibrée par l'extension du parc du Gazomètre, porteur de l'identité du lieu, et la création de l aplace urbaine, nouvelle centralité pour le quartier. La mise en forme opère sur plusieurs aspects : une variation du dimensionnement des bâtiments en plan et en coupe définissant une silhouette lisible de l'ensemble ; la connexion des deux pôles par un réseau viaire nord-sud alternées avec des veines végétales s'échappant du cordon boisé existant. Avec l'idée du parc habité, le projet fait cohabiter deux matérialisations de reconversion, l'une par le minéral et l'autre par le végétal. Le traitement paysager confirme l'idée directrice, en infiltrant le minéral via les cheminements de la place au parc, et le végétal du cordon boisé jusqu'à la place.